Search
  • Xavier

Mon corps se bat, mon entreprise se bat.


Se battre, c'est se défendre mais aussi attaquer.

Tous les mécanismes de défenses sont mobilisés afin de me protéger : protéger mon intégrité et mon activité.


Mon corps d'abord, qui subit cet isolement, alors que j'ai deux jambes conçues par des milliers d'années d'évolution pour me déplacer et vite, là je ne peux faire ni l'un ni l'autre, ni me déplacer ni avancer. Alors je mets en place des routines afin de donner l'illusion à mon corps que je bouge (gymnastique); mais il y a mon cerveau qui lui perçoit bien l'immobilisme. Alors je lui impose des occupations, j'agite un mouchoir à côté afin qu'il détourne son attention : je lis, je joue de la guitare, j'écris, je joue à des jeux de société.


Cela me rappelle mes stages commandos lors de mon armée : s'imposer des routines mentales et physiques afin de rester sain.


Pour l'entreprise, ma petite entreprise, c'est plus dur. Pourquoi? Parce que les petites structures subissent bien plus cette isolement qu'une grosse structure visible et connue. Pour une TPE, en temps normal il est bien difficile de rentrer dans la lumière et de s'y maintenir, c'est un fait. Alors pendant une situation de confinement, elles sont repoussées au fond de la pièce entassées et oppressées; elles ne seront pas non plus les premières à en sortir, même si leur petites tailles peut permettre de se faufiler. Il faut jouer des coudes.


Mon activité s'est arrêtée presque soudainement le jour du début du confinement. Mes clients sont principalement de grandes entreprises type CAC40. Heureusement que je suis un bon père de famille, j'avais anticipé ce type de difficulté. Toutefois, et même si mon carnet de commandes est bon, c'est l'activité qui s'est figée brutalement, je n'ai plus d'interactions avec mes clients, comme si on avait appuyé sur le bouton "pause".

Alors, je patiente et ne veux, en ces temps troubles, harceler mes clients avec mes interrogations; j'ai pourtant proposé mon aide restée sans réponse.

Les offres sont passées en revue, le plan stratégique est consolidé, le business plan ajusté, le plan de communication en route. Le mode défense est activé.

Mon corps se bat et mon entreprise aussi ! Les lignes de défense sont solides et tiennent bons pour le moment. Passons à l'attaque, éliminons les menaces de la destruction.


L'observation du terrain permet toujours de prendre du recul sur la bataille, même si cela provoque un temps mort. Cette prise de vue de la situation m'indique que les forces en opposition sont légions, morcelées et qu'il faut les comprendre avant de les adresser; mais elles sont bien trop nombreuses pour ma petite formation entrepreneuriale.


Je vais m'en remettre à mon bon sens et mon intuition, faire un repli stratégique: retrouver les fondamentaux du business, concentrer les offres, définir un plan de marche, viser plus précisément les cibles, et frapper.


Mon corps se bat, mon entreprise aussi, en espérant que cela suffise.


Xavier "fight" Petit-Jean-Boret

9 views

©2018-2020 by DIG.IT SAS